Aller au contenu principal
En 2021, Allizé-Plasturgie devient en savoir plus
Provençale SA, le carbonate de calcium au service de la plasturgie

26 octobre 2020

Provençale SA, le carbonate de calcium au service de la plasturgie

Histoire d’une entreprise familiale du Sud de la France, spécialisée dans le traitement du carbonate de calcium au service de l’industrie plasturgie, l’agriculture, la préfabrication et la décoration. Rencontre avec Frédéric Blanc, Directeur commercial sur l’Europe de l’Ouest.

Pouvez-vous nous présenter l’activité de Provençale SA ?

Notre entreprise compte aujourd’hui 5 sites d’extraction, 6 usines de transformation, avec un effectif de 170 salariés en France et 12 collaborateurs en Espagne. La société, créée en 1933, avait initialement vocation à exploiter les carrières de marbre pour la fabrication de granulés et de poudres, utilisés dans la fabrication des carreaux de marbre reconstitués (granito) et des crépis. Reprise par Jean-Victor Delfaux, en 1948, la société a connu une forte évolution et créé diverses usines. Au début des années 70, le marché des granito connait une très forte baisse et l’entreprise se concentre sur des secteurs plus porteurs : préfabrication béton, granulés de marbre décoratifs, enduits, plastiques avec principalement les couches inferieures des revêtements de sols PVC et de nouvelles utilisations : peintures, colles, pharmacie, cosmétique, alimentation humaine et animale. Les enfants de Jean-Victor, Catherine et Jean-François, vont conduire cette transformation de l’entreprise.

La qualité de la gamme Mikhart, des produits très fins (de 0,8 à 5μm de diamètre médian) fabriqués sur le site d’Espira de l’Agly (66) permet également de créer une ligne de traitement de surface des poudres pour les applications plastique. Si le carbonate de calcium est quasiment inconnu pour la majorité des plasturgistes, pratiquement tous en utilisent, directement dans leur process comme dans le cas du PVC ou préalablement incorporé dans leurs mélanges maitres ou leurs compounds pour les polyoléfines.

Récemment, trois nouvelles lignes de production ont été mises en oeuvre pour fabriquer des produits encore plus fins et plus blancs de notre gamme Calatem. Une série qui connaît un franc succès chez les acteurs du PVC et dans le domaine du film et de l’injection. Ces nouveaux produits permettent d’augmenter le taux de charge tout en améliorant les caractéristiques mécaniques et la blancheur du produit fini.
La stratégie de Provençale SA s’oriente résolument vers la plasturgie. La proximité et l’écoute des clients ont conduit à la réalisation de produits répondant aux attentes des fabricants de mélanges maîtres, compoundeurs et transformateurs de PVC.

A une période où le plastique montait en puissance, nous avons choisi de développer notre réseau clients dans ce domaine. Nos solutions sont applicables pour une grande variété de marchés : profilés pour fenêtres, lames de volets PVC, portes de garages, films pour l’agriculture et emballages alimentaires, pièces pour l’automobile (carrosserie et mécanique) équipements sportifs, mobilier de jardin , dispositifs médicaux, secteur du bâtiment...

Nos équipes s’attachent à développer le recyclage, la compostabilité, le ré-emploi et l’utilisation des charges minérales dans des polymères biosourcés.

Afin d’élargir notre activité, nous avons renforcé nos équipes en recrutant des spécialistes tant au niveau de la R&D, de la fabrication que du commercial.
Notre nouveau laboratoire de recherche et d’application, sur le site d’Espira de l’Agly, est devenu un outil indispensable aussi bien pour la caractérisation et la mise au point de nouveaux produits, mais aussi en support technique client. Il permet de réaliser des tests applicatifs dans les conditions proches de celles industrielles sur les lignes de nos clients.

Nos ventes dans le secteur des plastiques se répartissent à hauteur de 80 % en Europe et 20 % en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie.

Quels sont les atouts de vos solutions et pouvez-vous nous présenter les valeurs de Provençale SA ?

Nous mettons tout en oeuvre pour servir les intérêts de nos clients plasturgistes. Notre objectif est d’apporter des caractéristiques pertinentes aux produits en permettant une économie significative, et en favorisant la réduction des temps de cycle, la conductivité thermique, une résistance à l’impact. Nos produits permettent de substituer une part de polymère par une charge économique et fonctionnelle.

« Répondre au plus juste à la demande de nos clients, favoriser le développement économique et social, protéger l’écosystème et préserver la capacité des générations futures restent au coeur de nos préoccupations. »

Enfin, l’aspect environnemental est un engagement de tous les instants pour Provençale SA. Nous travaillons depuis de nombreuses années pour le marché européen du carbonate de calcium, et dans le plus strict respect des normes règlementaires, en bonne intelligence avec les partenaires locaux et la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL).
La réhabilitation de nos sites d’extraction est planifiée et mise en oeuvre dès la demande d’autorisation, bien avant la mise en exploitation. Soucieux de réduire l’empreinte carbone, nous avons fréquemment recours au ferroutage et au transport maritime pour l’acheminement de nos produits afin d’optimiser la question des transports. 

Les atouts du carbonate de calcium

  • Aspect économique en substituant
  • une partie de polymère
  • Amélioration de la conductivité thermique
  • Réduction des temps de cycles
  • Augmentation de la blancheur
  • Amélioration des caractéristiques mécaniques

Certifications ISO 9000, 14000 et 22000

Nos sites

  • Espira de l’Agly (Pyrénées Orientales)
  • Montpins (Pyrénées Orientales)
  • Pouzilhac (Gard)
  • Candelon (Var)
  • Ecuelles (Seine et Marne)
  • Courson les Carrieres (Yonne)
  • Marcael (Andalousie)

PDG
Catherine Delfaux