Aller au contenu principal
En 2021, Allizé-Plasturgie devient en savoir plus
Inovaplast : la petite entreprise qui a tout d'une grande !

30 octobre 2018

Inovaplast : la petite entreprise qui a tout d'une grande !

TPE de 3 personnes située à Aubagne dans les Bouches du Rhône, l’entreprise Inova- plast, dirigée par Serge De Senti continue son développement et se lance sur de nouveaux projets

Rachetée en 2015 par les actionnaires du Groupe Oxytronic, Inovaplast dégage aujourd’hui un chiffre d’affaires de 500 000€. Le groupe Oxytronic est spécialisé dans la fabrication d’équipement embarqué pour le secteur de l’aéronautique et du nucléaire. Dans le cadre de ses activités, le groupe a souhaité internaliser la fabrication de pièces plastiques afin de répondre aux différents besoins de ses clients : production de petites séries pour l’aéronautique (6 Airbus A380 par an), sécurisation de la supply chain et contrôle des pièces techniques de type anti-feu, anti lumière…

Le rachat consolide l’expertise du groupe et propose à ses clients une offre globale. La TPE Inovaplast est certifiée ISO 13385 et 9001. Elle compte actuellement 3 salariés permanents. Les fonctions transverses sont mutualisées entre Inovaplast et le groupe qui bénéficie d’un service qualité conséquent et d’un bureau d’étude de 20 personnes. Depuis le printemps 2018, l’entreprise fait peau neuve et s’est installée dans un bâtiment en face du groupe Oxytronic au sein de la ZI des Paluds à Aubagne. Aujourd’hui Inovaplast bénéficie d’un atelier de 700m².

Cette proximité rapproche les services des deux entités et permet de réduire significativement les coûts de transport auprès des clients locaux. Ce nouvel espace de production rend également possible les investissements du parc machines et l’acquisition d’une presse à injectée hybride de 650 tonnes avec robot. En parallèle, de nouveaux projets fleurissent pour Inovaplast en adoptant une démarche économie circulaire. Après la signature d’un contrat avec Setma pour une production de 100 000 pièces à l’année, la société se lance sur son 1er produit propre « Made In France ».

En plus d’être novateur, le projet s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire. Il s’agit d’un seau de 30 litres fabriqué en matières 100% recyclées et destiné au transport de produits chimiques pour l’industrie.

L’objectif est simple, acheter la matière recyclée à l’entreprise Spur (PP), effectuer la R&D ainsi que la fabrication des seaux en matières recyclées et revendre les produits finis à Spur. Le besoin de SPUR, entité du groupe Véolia, a déjà été estimé à 80 000 sceaux par an. Ce projet retenu par l’appel à projet « filidéchet » porté par l’Ademe et la région Paca favorise le traitement des plastiques recyclés. L’étape suivante reste la commercialisation du sceau pour des applications de récupération de liquide (type huile, graisse, boues..).

Les ambitions sont telles que la volonté du dirigeant, Serge de Senti est de doubler le chiffre d’affaire d’ici 2020 ainsi que de générer des opportunités d’embauche sur la région. Des recrutements sont étudiés via la formation en interne ainsi que par l’alternance, avec le recrutement pour septembre 2018 d’un nouvel apprenti en BTS Europlastics & Composites issu du Cirfap Paca. De plus, le groupe Oxytronic rejoint le mouvement de La French Fab : réseau d'excellence des PME, ETI et grands groupes concevant et fabricant leurs produits en France. Créativité, croissance, innovation, et capacités d'adaptation aux transitions sont les valeurs du groupe Oxytronic qui souhaite promouvoir son savoir-faire français à l'international.